Publication

Le système de milice et la professionnalisation politique en Suisse, édité par Andrea Pilotti et Oscar Mazzoleni

paru en 2019 aux Éditions Livreo-Alphil, dans la Collection "République des idées", 260 p.

ISBN: 978-2-88950-036-9

« Ne touchez pas au système de milice ! » ; « Il faut défendre l’exception suisse et empêcher la formation d’une caste politique comme dans les autres pays ! » : tels sont les propos avancés depuis les années 1990 par les partisans de la milice politique, une notion qui désigne les fonctions politiques électives dans un exécutif ou législatif en tant que charge volontaire dotée d’une rémunération subsidiaire. Souvent considérée comme un pilier de la Suisse moderne, au même titre que la démocratie directe ou le fédéralisme, le système de milice est aujourd’hui confronté à une remise en question et suscite la controverse. Les rémunérations des élus augmentent et les fonctions politiques deviennent souvent des occupations à plein temps, ouvrant la voie à une professionnalisation qui rappelle des tendances déjà consolidées dans la plupart des démocraties contemporaines.


Cet ouvrage vise à établir un état des lieux des tendances et des changements survenus dans l’exercice des fonctions politiques électives en Suisse. L’attention est surtout portée sur les législatifs (communaux, cantonaux et au niveau fédéral) et sur les exécutifs des grandes villes, c’est-à-dire sur les instances où l’on observe des processus de professionnalisation très variés. Le livre s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire qui relève à la fois de la science politique, de l’histoire et de la sociologie des élites.

www.alphil.com/index.php/nouveautes/le-systeme-de-milice-et-la-professionnalisation-politique-en-suisse.html